L'OFCE propose de supprimer l'ISF

Classé à gauche, l'Office français des conjonctures économiques (OFCE) expose dans une récente note différentes stratégies pour mieux imposer le capital des hauts revenus. Dans cette note de 13 pages, un long passage est consacré à l'Impôt de solidarité sur la fortune (ISF) accusé fréquemment de favoriser "la possibilité de l’exil fiscal".

L'OFCE propose donc trois solutions pour une réforme de l'ISF.

- Supprimer l'ISF en abaissant d'autres part les dépenses publiques et sociales pour compenser le manque à gagner. Ici, la concurrence fiscale avec les autres pays européens serait maximale, mais elle cela causerait sans aucun doute un "accroissement des inégalités", explique l'OFCE.

- La deuxième option est de supprimer l'ISF et de compenser le manque à gagner par "une certaine taxation des loyers implicites, la généralisation de la taxation des plus-values latentes, l’instauration d’une Mansion tax, en ne diminuant pas trop le taux de l’IS".

- Enfin, l'OFCE propose de maintenir l'ISF en le rationnalisant, avec un taux maximal abaissé à 1%, tout en l'élargissement au patrimoine des Français vivant à l'étranger.

Fichiers: