Les délibérations sur la hausse des "frais de notaire" auront bien lieu à Paris

La question de la hausse des droits de mutation sera bien sur la table au Conseil de Paris, affirment nos confrères du Parisien. Les élus Les Républicains souhaitaient repousser les débats à décembre, souhait refusé par la majorité qui craignait que la hausse ne soit pas appliquée avant six mois, ce qui aurait fait perdre plusieurs dizaines de millions d'euros à la mairie, estime le quotidien. La ville de Paris prévoit d'augmenter les frais de notaire de 3,8% à 4,5%.