Le nombre d’actionnaires salariés en Europe diminue depuis trois ans

C’est ce que révèle un rapport de la fédération européenne de l’actionnariat salarié. Le nombre d'actionnaires salariés a diminué de 500.000 personnes en Europe continentale entre 2011 et 2014 (-8%) alors qu'il augmentait de 200.000 personnes en Grande-Bretagne (+8%). « Ces changements sont à mettre en relation avec les politiques fiscales régressives dans beaucoup de pays européens, alors qu'au contraire, la Grande Bretagne a fait le choix de doubler les incitants fiscaux pour l'actionnariat salarié, considérant son développement comme un facteur de sortie de crise et un investissement pour l'avenir ». Cette information est à rapprocher de l’adoption par les députés, dans le cadre de la loi Macron, d’un article visant à alléger la fiscalité des actions distribuées gratuitement aux salariés (lire ici l’article sur ce sujet).