Le Conseil d'État aggrave une sanction prononcée par l'AMF

NewsManagers

Le Conseil d'État a aggravé la sanction prononcée par l'AMF en raison d'une communication d'une information privilégiée dans le cadre de l'OPA de la SNCF sur Geodis. Dans les faits, par une décision du 18 octobre 2013, la commission des sanctions de l'Autorité des marchés financiers (AMF) avait infligé à un directeur d'UBS une amende de 400 000 euros pour avoir transmis à son cousin une information privilégiée sur l'OPA de la société SNCF Participations sur la société Geodis.