L'ACPR met en garde contre des usurpateurs d'identité

L’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR) vient de mettre en garde le public sur les agissements d’escrocs qui contactent des particuliers ou des entreprises en utilisant son nom ou celui de ses agents, membres de ses instances dirigeantes ou en se faisant passer pour l’un de ses partenaires. L’ACPR voit son nom, celui de ses agents ou membres de ses organes de direction ou de sa commission des sanctions, son logo, ainsi que certains de ses numéros de téléphone et adresses (postale et/ou électroniques) utilisés frauduleusement dans des courriers électroniques, des documents ou lors d’appels téléphoniques, indique l'Autorité.

Des personnes agissant frauduleusement proposent ainsi à des particuliers ou à des entreprises, ayant réalisé des transactions sur le Forex ou sur options binaires, de récupérer les sommes perdues moyennant le versement préalable d’une commission pour frais ou autres motifs (assurance, garanties, etc.). Selon l'ACPR, ces manœuvres frauduleuses peuvent prendre la forme d’une fausse « attestation de récupération de fonds » à en-tête de l’ACPR et sous la signature usurpée de l’un de ses agents ou membres.