Après les notaires, les avocats font entendre leur voix sur la réforme des professions réglementées

Le Conseil national des barreaux (CNB) a adressé une « lettre ouverte des 60.000 avocats de France » au ministre de l’économie Emmanuel Macron s’agissant de la réforme sur l’activité qui se prépare, rappelant notamment que la profession d’avocat est « déjà la moins réglementée des professions réglementées » et qu’ils étaient ouverts au développement d’une interprofessionnalité entre les professionnels du chiffre et du droit : « nos discussions avec les  autres professions du droit et du chiffre sont avancées ». Le CNB invite les avocats à envoyer une copie signée à leurs élus locaux et parlementaires. Cette lettre est diffusée dans le prolongement de la campagne média (presse quotidienne nationales et régionale, ainsi que radio) entamée par l’institution depuis le 1er octobre dernier avec pour slogan « Vous, vos droits, votre avocat. », le CNB souhaitant ancrer définitivement le rôle de conseiller au quotidien des avocats.

A noter qu'une question ministérielle a été posée mardi 21 octobre sur le sujet par un député s'inquiétant de la possibile déstruction du maillage territorial de la profession.

Lire la lettre et la question ministérielle en pdf ci-dessous.