Un rattrapage des prix concentré dans les grandes villes

Passées les divergences comptables, le constat reste le même : la dynamique est repartie, en particulier dans les bassins d’emploi - Si l’offre de biens neufs et anciens fait défaut dans ces villes, ce n’est pas le cas dans les zones rurales ou de taille moyenne.

Les notaires de France estiment le volume de ventes dans l’ancien autour de 750.000 transactions en fin d’année, en hausse de 27 % par rapport à 2009. En Ile-de-France, les ventes, tous logements confondus, ont augmenté au troisième trimestre 2010 de 22,3 % sur un an (à 52.600), effectuant un retour plus accentué dans l’ancien que dans le neuf et un rattrapage plus marqué pour les maisons par rapport aux appartements.

Fichiers: