Quelle pression fiscale pour les dividendes ?

En 2005, l’avoir fiscal attaché aux dividendes a été supprimé et remplacé par un abattement. Cet abattement, comme l’avoir auquel il s’est substitué, est destiné à éviter une double imposition des mêmes revenus : l’impôt, d’abord supporté par la société qui réalise un résultat imposable, puis celui auquel est soumis l’actionnaire à l’occasion de la distribution de ce même résultat.