Pourquoi les "entreprises philanthropes" sont à la traîne en France

Dans une récente étude, le cabinet Prophil a dressé un comparatif européen sur la création des fondations actionnaires en Europe. Bilan : alors qu'au nord on les utilise massivement comme outil dans la politique économique et philanthropique, la France reste largement en retrait.

Seulement deux fondations actionnaires dans le paysage économique français. C'est le triste constat réalisé par le cabinet Prophil dans la première étude européenne sur le sujet. Parmi 2.200 fondations sur le territoire, La Montagne et Pierre Fabre font figure de pionniers parmi ces entreprises détenues à la majorité ou à une minorité de blocage par une fondation.