Points clés

- La santé est encore peu proposée par les CGPI qui, pour l'heure, se sont davantage positionnés sur la prévoyance.

- Pour l'ajouter dans leur offre, les cabinets de grande taille s'appuient sur un expert en protection sociale et les cabinets travaillant seul se sont formés ou agissent en interprofessionnalité.

- La rémunération face au temps passé paraît faible étant donné le montant des primes mais elle permet de fidéliser le client en l'accompagnant en globalité.