Points clés 2

- Les pénalités de recouvrement et les pénalités de mauvaise foi sont plus difficilement remises et il est moins question de transiger avec le fisc.

- Une part non négligeable des redressements effectués ces dernières années concerne les gains réalisés par les managers à l’occasion d’opérations à effet de levier. L’administration a redressé de manière systématique les gains sur les opérations sorties en 2007, 2008 et 2009.