MIF 2 pourrait être le catalyseur d'une «révolution» dans la gestion d'actifs

A l’occasion de son bilan annuel sur l’asset management, le cabinet Deloitte est revenu sur les grandes évolutions attendues pour le secteur.

Après une année 2014 record pour la gestion d'actifs en Europe, le cabinet Deloitte estime que la nécessité d'élargir les zones de chalandise et les évolutions structurelles en matière de distribution pourraient faciliter la concentration sur ce marché très atomisé. On l'a vu récemment avec quelques opérations marquantes de rachat, comme Fédéris Gestion d'actifs par LBPAM, DNCA par Natixis ou Meriten par Oddo AM.