L'UFC-Que Choisir saisit l'ACPR sur le dossier de l'assurance emprunteur

L'association de consommateur proteste contre la violation de la loi Hamon par de très nombreux prêteurs français.

Par l'Agefi Quotidien, le 29/09/2015

L'association de consommateurs UFC-Que Choisir a annoncé mardi qu'elle saisit l'Autorité de contrôle prudentiel et de résolution «pour qu'elle diligente une enquête aux fins de contrôler le respect de leurs obligations par les établissements bancaires et sanctionner toute violation constatée» dans l'application de la loi Hamon. L'UFC-Que Choisir dit avoir été alertée par des consommateurs s'étant vu refuser par leur établissement bancaire la substitution de leur assurance emprunteur et a analysé 45 réponses qui feraient ressortir des motifs de refus discutables. 

A lire aussi : Les rouages de l'assurance emprunteur trop méconnus des Français
 
«Parmi les prêteurs concernés, les champions du refus sont : le Crédit Foncier de France, BNP Paribas, plusieurs caisses du Crédit Agricole (Crédit Agricole Centre Ouest, Anjou Maine, Ile-de-France...) et la Caisse d'Epargne (Caisse d'Epargne Ile-de-France par exemple)», indique un communiqué. «Sur la base des éléments en sa possession, l'UFC-Que Choisir se réserve par ailleurs le droit d'agir en justice contre les établissements récalcitrants», assure l'association.

Lire notre dossier : Les quatre années qui ont changé l'assurance emprunteur