Lu pour vous : l’obligation de conseil à la charge du CGP

« Savez-vous où s’arrête vraiment le défaut de conseil quand on est CGP ? »

«C’est la question que pose Olivier Rozenfeld, le président de Fidroit, dans un commentaire publié ici.

Il s’inscrit d’ailleurs dans le prolongement de l’article publié aujourd’hui par l’Agefi Actifs qui est à lire en ligne ici.