L'or à des sommets joue à plein son rôle de valeur refuge

Le métal précieux s'approche des 1.000 dollars l'once avec une tendance qui se dessine : l'achat d'or physique par les investisseurs.

L’or demeure une valeur vers laquelle les investisseurs se tournent quand plus rien ne semble aller. Hier il dépassait les 970 dollars l’once, en trois mois il aura pris 30%, ignorant même le billet vert. Les analystes de Barclays Capital, cités par l’AFP, pointent d’ailleurs le renforcement des achats de fonds spécialisés (ETF, exchange traded funds), dont les quinze plus importants détiendraient désormais un total de 1.432 tonnes d'or.