Les risques et la protection du conjoint pour guides

L’époux exerçant une activité professionnelle à risque choisit généralement un contrat de mariage de séparation de biens et en change au cours de sa vie pour le diriger vers davantage de communauté
Il reste que le régime de la communauté n’est pas une solution à exclure, même si le plus important, en définitive, est que les futurs époux soient suffisamment informés pour choisir librement
Fotolia

Quel contrat de mariage l’entrepreneur ou celui qui envisage une activité professionnelle indépendante doit-il retenir ? Si son premier réflexe sera d’adopter un régime matrimonial séparatiste – qui lui permet de conserver son entreprise dans son patrimoine personnel et de protéger les biens de son conjoint des créanciers professionnels –, ce n’est pourtant pas la solution à retenir de manière automatique tant il est défavorable à l’époux sans activité ou sans ressources personnelles.