Les régulateurs se refusent à fermer les marchés

Par Olivier Pinaud
Le président de la SEC rejette l'idée d'une fermeture de Wall Street, qui a encore sombré de 12% hier. En Europe, l'Esma limite seulement les ventes à découvert.
Jay Clayton, président de la SEC (Photo : SEC)

Les marchés financiers restent ouverts pendant la crise. Ce lundi, alors que les indices américains essuyaient une nouvelle chute historique, avec un S&P 500 en recul de 12%, Jay Clayton, le président de la Securities and Exchange Commission (SEC), a clos le débat.