Les «Panama papers» embarrassent les banques

Agefi Quotidien
Parmi les dix banques les plus actives auprès de Mossack Fonseca, le cabinet d’avocats au centre du scandale, figurent la Société Générale, Credit Suisse, UBS et HSBC.

Après les «Luxembourg Leaks», qui dévoilaint fin 2014 les rescrits fiscaux bénéficiant à certaines multinationales, et les «Swiss Leaks», qui révélaient en février 2015 le système d’évasion fiscale mis en place par HSBC, le Consortium international pour le journalisme d’investigation (ICIJ) a publié dimanche ses premiers articles sur les «Panama papers».