Transmission d’entreprise

Les gains multiples d'une bonne anticipation

Se préoccuper de son vivant de la transmission d’une entreprise se justifie tant sur le plan économique que patrimonial
Dans ce cas complexe, un chef d’entreprise assure la protection de sa famille et réduit le coût fiscal de l’opération

Selon une étude de l’observatoire BPCE, la transmission familiale représente plus d’un quart des cessions-transmissions après 60 ans. L’enjeu de cette transmission et son anticipation est double :

Sur un plan économique, le taux de survie de l’entreprise est toujours supérieur dans les cas de transmissions familiales (1). Sur un plan patrimonial, l’anticipation est favorisée par le législateur et permet d’en maîtriser le coût fiscal.

I - Situation patrimoniale :