Les eurodéputés entretiennent le suspense sur l’information des épargnants

Florence Autret, à Bruxelles, Agefi Quotidien
Sous la menace d'un rejet des modalités d'application du règlement Priips , la Commission planche désormais sur des amendements.

Depuis lundi, une poignée de députés de tous bords tente de trouver avec la Commission et les agences de régulation européennes une solution au conflit qui les oppose. Objet du différend: les règles d’application du «règlement sur les documents d’informations clés concernant les produits d’investissement packagés de détail et fondés sur l’assurance» ou Priips. Cette divergence avait entraîné le rejet, le 1er septembre, en commission des affaires économiques et monétaires du Parlement, des standards techniques de ce texte, censé entrer en vigueur le 1er janvier 2017.