Legalstart.fr annonce un partenariat avec les professionnels du droit d’Eurojuris France

De plus en plus de professionnels du droit nouent des partenariats avec des plates-formes de services juridiques en ligne, à l'instar, très récemment, des avocats du réseau Eurojuris France avec la plate-forme Legalstrat.fr.
Fotolia

Après les notaires de l’association Notaires conseils d’entrepreneurs, c’est au tour du réseau d’experts du droit du réseau Eurojuris France de venir conclure un partenariat avec Legalstart.fr, la plate-forme de services juridiques en ligne à destination des TPE/PME. Pour mémoire, le réseau Eurojuris France, qui offre à ses adhérents la mutualisation des compétences et l’optimisation des ressources, compte plus de 1.000 avocats, notaires et huissiers en France et dans les Dom-Tom.

Legalstrat.fr. «Nous cherchons ce type de partenariat pour répondre aux demandes de conseil juridique de plus en plus importantes de la part de nos utilisateurs», indique Timothée Rambaud, cofondateur de Legalstart.fr, ajoutant que «ces partenariats ont aussi pour avantage de montrer que nous ne sommes pas des concurrents des avocats. Nous venons en effet en complémentarité, notre plate-forme offrant des prestations standards, et les avocats du conseil sur mesure». Ce partenariat ouvrirait également la voie à la création, à termes, de nouvelles offres packagées en ligne pour l’entrepreneur «permettant de faciliter l’accès aux avocats en améliorant la lisibilité de l’offre», précise le communiqué. Eurojuris s’engage également à l’écriture d’articles sur la plate-forme ainsi qu’à des actions de communication et de formations avec Legalstrat.fr auprès des avocats et des entrepreneurs.

Eurojuris France. Pour l’heure, quarante avocats du réseau Eurojuris se seraient d’ores et déjà inscrits sur la plate-forme web. Timothée Rambaud rappelle également que la plate-forme n’a pas vocation à accueillir un maximum d’avocats référencés, mais bien des «avocats de qualité». Eurojuris France indique s’intéresser particulièrement aux problématiques visant à réinventer la pratique du droit. «Notre réseau se distingue aujourd’hui par un taux d’avocats spécialisés supérieur à la moyenne nationale et par son implantation à l’échelle locale: nous sommes ainsi capables d’apporter un niveau de conseil à forte valeur ajoutée à chaque entrepreneur, selon son secteur d’activité, son implantation géographique et sa problématique», précise Sophie Clanchet, présidente du réseau.

A noter qu’Eurojuris organisait une conférence le 30 septembre dernier à Montpellier sur le thème «Comment vendra-t-on le droit dans dix ans?» et recevra, en janvier 2017 à l’occasion de son congrès national, l’Anglais Richard Susskind qui a écrit un ouvrage sur l'avenir des avocats, pour une vision prospective.