Le patrimoine des entrepreneurs et la location à soi-même

Un entrepreneur mettant en œuvre une location à soi-même d’un bureau dans son domicile peut substantiellement optimiser sa situation fiscale
Il doit être particulièrement attentif à la fixation du loyer, sauf à risquer des rehaussements pouvant mettre en péril la structuration de son patrimoine
DR, Aurélien Mallaret, avocat fiscaliste au barreau de Paris

La location à soi-même est un mécanisme permettant à un entrepreneur de déduire de ses revenus professionnels un loyer correspondant à l’utilisation d’un bien immobilier qu’il détient dans son patrimoine privé, par exemple la location par un entrepreneur d’un bureau dans son propre domicile (1). Symétriquement à la déduction des revenus professionnels, ce loyer est imposé en tant que revenus fonciers ou bénéfices industriels et commerciaux dans le patrimoine privé de l’entrepreneur selon la nature de la location (2).