Le gouvernement refuse le déblocage exceptionnel de l'épargne salariale

La rédaction

Le ministère de l’Economie et des Finances s'oppose à tout déblocage exceptionnel de l'épargne salariale en franchise d’impôt, malgré la demande du Sénat et de la CFE-CGC, a appris Les Echos.

Bercy estime que toucher aux intéressements et participations "n’est pas nécessaire" pour soutenir la consommation, alors que les Français ont accumulé 90 milliards d'euros de cash durant la crise du Covid-19.

Les sénateurs républicains ont pourtant fait passer un amendement à la loi de finances 2021 permettant le déblocage de l'intéressement jusqu'à 8.000 euros permettant "l’achat d’un véhicule neuf électrique, hybride rechargeable ou thermique peu polluant, ainsi [que] la réalisation de travaux de rénovation énergétique de la résidence principale du bénéficiaire".