Le cadre du financement participatif en voie de régulation

Le projet d’ordonnance crée deux statuts, ceux de conseil et d’intermédiaire en investissement participatif
L’essor de ce mode de financement alternatif des TPE-PME s’accommode mal avec la protection des investisseurs

Le projet d’ordonnance relatif au cadre juridique du financement participatif, que L’Agefi Actifs s’est procuré, illustre la difficulté qu’il y a de promouvoir ce mode de financement alternatif des TPE-PME tout en assurant la protection des investisseurs.