L’AMF nomme quatre nouveaux membres du HCCP

Le Haut conseil certificateur de Place qui rend des avis à la demande de l’AMF sur le dispositif de vérification des compétences professionnelles voit quatre de ses membres renouvelés.

Institué en 2009, le Haut conseil certificateur de Place (HCCP) qui rend des avis à la demande de l’AMF sur le dispositif de vérification des compétences professionnelles vient d'être en partie renouvelé. L’AMF a annoncé avoir nommé quatre nouveaux membres du HCCP à compter du 1er mars 2021 : Anne-France Demarolle, Karen Fiol, Marie-Pierre Peillon et Sébastien Pouget, en remplacement de Christophe Couturier, Elisabeth Decaudin, Catherine Fauquet et Xavier de La Maisonneuve, dont le second mandat arrive à son terme.

Le Haut conseil certificateur de Place est composé d’au moins sept membres désignés par l’AMF, dont un membre du Collège de l’AMF, qui préside le HCCP, et au moins quatre membres pour leurs compétences professionnelles ainsi que deux personnalités indépendantes, compétentes dans les domaines de l'enseignement ou de la formation professionnelle en matière financière. Ses membres sont nommés pour un mandat de trois ans renouvelable.

Présidée par Jacqueline Eli-Namer, membre du Collège de l’AMF, le HCCP est ainsi composé de :

•    Mme Anne-France Demarolle, responsable conformité Banque de grande clientèle et solutions investisseurs de Société Générale.
•    Mme Karen Fiol, vice-présidente de la Chambre nationale des conseillers en gestion de patrimoine et associée du cabinet Fortunexpert.
•    M. Vincent Fleurquin, directeur des parcours clients du groupe Crédit Agricole.
•    M. Yann Lejolivet, directeur produits bancaires chez Crédit Mutuel Arkéa.
•    M. Florian Marsaud, directeur de la gouvernance des risques du groupe BPCE.
•    M. Bertrand Merveille, directeur général délégué de La Financière de l’Echiquier.
•    Mme Marie-Pierre Peillon, directrice de la recherche et de la stratégie ESG à Groupama Asset Management.
•    M. Sébastien Pouget, professeur de finance à la Toulouse School of Management, co-directeur de l’initiative de recherche Finance durable.
•    Mme Myriam Roussille, professeur agrégé de droit à Le Mans Université.

Le dispositif de vérification du niveau de connaissances des collaborateurs des prestataires de services d'investissement et des conseillers en investissements financiers s'appuie sur les services de l'AMF et sur le Haut conseil certificateur de Place (HCCP), indique le régulateur dans un communiqué. Ses avis permettent à l’AMF de définir le contenu des connaissances minimales et veiller à son actualisation ; définir et vérifier les modalités des examens ; délivrer, après analyse de leur dossier, une certification aux organismes de formation qui en font la demande.