L’AMF épingle les frais de surperformance de Trecento

L'Agefi
L’autorité pourrait infliger une amende de 300.000 euros à Trecento AM, qui intégrait les souscriptions dans l’assiette de calcul de ses commissions.
Fotolia

La question du calcul des commissions de surperformance refait surface. Lors de la réunion de la Commission des sanctions de vendredi, le Collège de l’AMF a requis contre la société de gestion Trecento AM (TAM) une amende de 300.000 euros, assortie d’un avertissement et d’une publication non anonyme, en raison de la prise en compte des souscriptions dans l’assiette de calcul de la surperformance. La décision de la Commission sera rendue dans les prochaines semaines.