L'AMF crée une certification dédiée à la finance durable

Jean-Loup Thiébaut
Le régulateur a également décidé de renforcer le nombre de questions portant sur la finance durable dans l’examen général de la Certification AMF.
Fotolia

L’Autorité des marchés financiers (AMF) a décidé de se lancer dans la bataille des certifications en finance verte et responsable. Elle vient d'annoncer mercredi 10 février la création d'une extension optionnelle de sa "Certification AMF", dédiée à la finance durable, qui sera validée par un examen et une attestation spécifiques.

Ce module sera composé de 60 questions, couvrant la terminologie et l’écosystème de la finance durable, le cadre réglementaire français et européen, les enjeux ESG, les approches extra-financières en gestion d’actifs et la commercialisation des produits d’investissement durables. Les premiers examens auront lieu d’ici à la fin de l’année, après la certification par l’AMF des organismes de formation souhaitant les proposer.

Le régulateur a également décidé de renforcer le nombre de questions portant sur la finance durable dans l’examen général de la Certification AMF. Il passera de 4 à 15 questions, sur un total de 120 questions (contre 115 actuellement). Ces questions aborderont les notions essentielles telles que la finance verte et la prise en compte des risques climatiques, l’investissement socialement responsable et les labels, les critères ESG et les approches de gestion en la matière. Le nouveau programme, qui sera publié dans les prochains jours, entrera en application à la mi-mars 2021.