L’ACPR réclame la séparation des pouvoirs à la tête des assureurs

Franck Joselin
L’ACPR recommande avec vigueur la séparation des fonctions de président et de directeur général des organismes d’assurance, quitte à revoir la réglementation pour cela.

Cinq ans après l’adoption de la directive Solvabilité 2, qui a fixé les règles de gouvernance applicables aux organismes d’assurance, force est de constater que le chemin vers une organisation et un fonctionnement optimaux des organes de direction reste encore long. Dans un rapport publié le 15 juillet, l’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR) met en avant plusieurs points à améliorer sur le sujet.