La Suisse donne des détails sur la mise en œuvre de l’échange automatique de renseignements

La Suisse ne suivra pas les Etats qui s’engagent à introduire l’échange automatique de renseignements dès 2016 et à transmettre des données à partir de 2017.

La Suisse ne suivra pas les Etats qui s’engagent à introduire l’échange automatique de renseignements dès 2016 et à transmettre des données à partir de 2017. Sollicitée sur le sujet, elle a fait valoir dans un communiqué « les procédures législatives suisses ne permettent pas d’introduire l’échange automatique de renseignements avant 2017 ou 2018 ».