La crise financière invite les banques à repenser leurs modèles opérationnels

Alors que la crise financière sévit depuis trois ans, peu d’établissements semblent avoir remis en question leur modèle opérationnel et s’être recentrés sur le cœur de cible pour renouer avec la rentabilité - Beaucoup de dirigeants des activités de gestion privée ont privilégié une politique de maîtrise des coûts à la recherche de sources de revenus supplémentaires. Certaines banques se sont distinguées.

Les années à venir confirmeront sans doute la dichotomie qui s’opère déjà entre les établissements au service d’une clientèle très haut de gamme tels que les représentants français des banques suisses et les autres, ceux qui s’orientent davantage vers la masse pour élargir leur champ d’action et trouver ainsi de nouveaux gisements de profit.