Gérald Darmanin souhaite revenir sur le plafond global des niches fiscales

Le ministre de l’Action et des Comptes publics propose de diminuer le plafond global des niches fiscales
Bloomberg

« On peut imaginer d’autres sujets qu’un retour plein de l’ISF », déclare Gérald Darmanin, ministre de l’Action et des Comptes publics, dans une interview accordée au Parisien le 3 février 2019, alors que le grand débat national est lancé depuis 15 jours. « Les niches fiscales par exemple, c’est 14 milliards d’euros. Soit quatre fois plus que l’ISF ! Et plus de la moitié de ces 14 milliards profite aux 9 % des Français les plus riches ». Gérald Darmanin propose donc « que l’on revienne dessus en diminuant le plafond global des niches, ou alors qu’on les mette sous conditions de ressources pour qu’elles profitent aux classes moyennes et populaires plutôt qu’aux plus aisés. ».

Le ministre confirme également qu’il reste au gouvernement, alors que des « rumeurs » annonçaient qu’ils pourrait redevenir maire de Tourcoing (Nord) après le décès de Didier Droart.