Exemple chiffré

Pour un investisseur ne disposant pas de revenus fonciers

- Montant annuel optimal à investir = 25.000 euros

- Charges : 43 % x 25.000 = 10.750 euros

A imputer directement sur le revenu global à hauteur de 10.700 euros.

Pour un investisseur disposant de 15.000 euros de revenus fonciers

- Montant optimal à investir = 60.000 euros

- Charges : 43 % x 60.000 = 25.800 euros

Les charges sont imputées en priorité sur les revenus fonciers :

Soit 15.000 – 25.800 = déficit de 10.800 euros