Emmanuel Macron recadre le gouvernement sur le retour de l’ISF

Le chef de l’Etat s’est dit opposé à un retour de l’ISF, contrairement à ce que laissaient entendre plusieurs voix au sein du gouvernement mercredi 5 décembre.

Après le couac sur le prélèvement à la source, celui sur l’impôt sur la fortune. L’Elysée a démenti à l’AFP, mercredi soir, tout rétablissement de l’ISF, confirmant une information des Echos. « Nous ne détricoterons rien de ce qui a été fait depuis dix-huit mois », a déclaré le chef de l'Etat, selon une source citée par l’agence de presse.

La secrétaire d'État à l'Égalité entre les femmes et les hommes, Marlène Schiappa, avait pourtant déclaré mercredi matin que le gouvernement était prêt à « évaluer la transformation de l'ISF en IFI », et « si l'évaluation montre que des capitaux ne sont pas suffisamment injectés dans l'économie française, (…) de rétablir l'ISF », qui est l’une des revendications des « gilets jaunes ». Benjamin Griveaux, porte-parole du gouvernement, avait quant à lui évoqué une évaluation de l’IFI à l’automne 2019, expliquant sur RTL que « si quelque chose ne marche pas, on n'est pas idiot, on va le changer ».

Le passage de l’ISF à l’IFI au 1er janvier 2018, devrait entraîner une baisse des recettes de 3 milliards d’euros selon Bercy.