Devoir d’été

Ce n’est pas la nouvelle année qui se profile devant nous, mais les traditionnels congés d’été. Aucun rapport donc, mais il est curieux de constater que pour beaucoup, c’est bien ce temps qui marque une vraie césure, et non celui de la trêve des confiseurs et du changement d’exercice. Gageons que cette année plus qu’une autre renforcera ce sentiment chez les professionnels exerçant dans l’univers de la gestion patrimoniale, tant le premier semestre fut intense.