Lois de finances 2018

Des mesures favorables aux investisseurs

L’IFI libère le patrimoine mobilier des ménages pour stimuler l’investissement productif
Flat tax et ancien régime se superposent, quitte à introduire une certaine complexité

La loi de finances pour 2018 a été définitivement adoptée le 21 décembre dernier (1) et a passé avec succès les fourches caudines du Conseil constitutionnel (2), qui n’a retouché le texte qu’à la marge. La flat tax et la création de l’impôt sur la fortune immobilière (IFI), mesures emblématiques de l’ère Macron, sont actées. Des mesures qui rebattent les cartes de la fiscalité des particuliers, auxquelles s'ajoutent des dispositions importantes passées pourtant quasi inaperçues.