Des fondations suisses, « quelques scandales occasionnels peuvent émerger »

Le think tank Avenir Suisse a publié une étude sur les fondations en Suisse.

Le think tank Avenir Suisse a publié une étude sur les fondations en Suisse. Il est notamment évoqué le fait que près de « 400 fondations nouvelles sont créées chaque année ; une vingtaine de donations entre 10 et 100 millions de francs ont été faites depuis 2010. Le droit des fondations a été révisé en 2006, et l’autorité de surveillance fédérale a été récemment restructurée et renforcée en personnel. De nombreuses nouveautés soutiennent la professionnalisation : création de plates-formes de rencontres pour la branche, consultants spécialisés, départements en philanthropie dans les banques ».

A côté de ces forces « subsistent quelques faiblesses », reconnaît l’auteur du document. En cause notamment : « une transparence limitée, de laquelle quelques scandales occasionnels peuvent émerger, et des bases de données mal développées ».

L’étude en allemand est accessible en ligne ici.