Bio c'Bon : une première décision positive pour les épargnants

Le spécialiste du Bio a été condamné à titre provisionnel à rembourser près de 180.000 euros.
(Adobestock)

Du nouveau dans l’affaire Bio C’Bon ! Alors que les particuliers semblaient bien mal embarqués pour récupérer une partie de leurs investissements dans le cadre de la procédure de redressement judiciaire de l'enseigne, le cabinet Lexance Avocats vient d’obtenir une ordonnance en référé positive pour sept épargnants et leur conseiller en gestion de patrimoine (CGP). La décision, rendue par le juge des Référés du Tribunal Judiciaire de Paris mardi 29 septembre, implique une condamnation à titre provisionnel de près de 180.000 euros à la charge du spécialiste du Bio.