Bercy élargit la définition des clients fragiles des banques

Amélie Laurin
Un décret précise les critères permettant aux particuliers de bénéficier d’un plafonnement des frais d’incidents sur leur compte bancaire. Il ne résout pas tous les problèmes.
DR

Bruno Le Maire a tenu sa promesse. Annoncé le mois dernier à l’Assemblée nationale, le décret sur la définition des clients fragiles des banques est paru hier au Journal officiel. Signé le 20 juillet par le premier ministre Jean Castex, le texte modifie les critères de détection des personnes vulnérables, éligibles à des tarifs bancaires spécifiques. Le gouvernement espère ainsi couper l’herbe sous le pied de certains parlementaires qui voulaient aller plus loin, en plafonnant tout ou partie des frais bancaires.

Cinq incidents ou irrégularités en un mois