Après la CRDS, Macron reporte aussi la suppression de la taxe d’habitation

Raphaël Legendre-L'Opinion
Le président de la République juge « légitime » de repousser la suppression de la TH pour les 20 % des Français les plus aisés. 6 à 7 milliards d’euros de baisses d’impôts s’éloignent.
DR

C’est la surprise du chef ! S’il n’est pas question pour Emmanuel Macron de rétablir l’ISF ou d’imposer une contribution spéciale sur les plus riches pour éponger une partie du coût des mesures prises pour faire face à la crise - « nous sommes déjà le pays ou la fiscalité est la plus importante », a-t-il rappelé à juste titre - la suppression de la taxe d’habitation (TH) pour les 20 % des Français les plus aisés pourrait en revanche être décalée.