Amazon se lance dans l'analyse et l'agrégation de données financières

Adrien Paredes-Vanheule
A travers ce service, Amazon vise les analystes de hedge funds, sociétés de gestion, assurances, banques d'investissement et d'autres entreprises de services financiers.

Le géant du e-commerce américain Amazon frappe un grand coup dans l'industrie financière. Sa filiale, Amazon Web Services (AWS), a dévoilé son nouveau service Amazon FinSpace, lundi 3 mai. Ce service d'analyse de données est censé réduire le temps qu'il faut aux institutions de services financiers pour trouver, préparer et analyser des données financières « de quelques mois à quelques minutes ».

A travers ce service, Amazon vise les analystes de hedge funds, sociétés de gestion, assurances, banques d'investissement et d'autres entreprises de services financiers. La société américaine indique que les clients ne paient que pour la data stockée, les utilisateurs autorisés à utiliser son service et le programme utilisée pour préparer et analyser les données.

Selon AWS, Amazon FinSpace fonctionne comme un agrégateur, un étiqueteur (tag) et un catalogue de données qui traverse les ensembles de données d'une organisation et simplifie ainsi la recherche de données. Ce service inclut un outil d'analyse Apache Spark, qui couvre une centaine de transformations de données habituellement utilisées par les institutions financières pour préparer leurs données en vue d'analyse à grande échelle.

AWS précise qu'Amazon FinSpace enregistre les mises à jour et corrections quotidiennes pour les ensembles de données utilisées par les institutions financières afin d'établir des vues à un moment précis. Ceci dans le but de valider des hypothèses de modélisation de marché et de montrer quelles données ont été utilisées pour prendre des décisions d'investissement passées. Les utilisateurs du service peuvent également définir leur propre politique d'accès aux données pour la recherche, visualisation et analyse de données.

« Les organisations de l'industrie des services financiers génèrent et achètent des masses importantes de données, mais utiliser ces données est très difficile en raison du temps et des efforts nécessaires pour les collecter et les préparer pour une analyse. Amazon FinSpace change la donne car il réduit le temps qu'il faut aux sociétés de services financiers pour analyser plusieurs pétabytes de données. Cela leur permet d'identifier des nouvelles sources de revenus plus facilement, d'attirer de nouveaux clients et de de réduire les coûts et les risques », explique Saman Michael Far, vice-président de la division de technologie pour les services financiers chez AWS.

En Europe, Amazon FinSpace n'est pour l'instant disponible qu'en Irlande mais il devrait être disponible dans d'autres pays prochainement.