Déchiffrages

« Les gouverneurs les plus ‘faucons’ ont la main et veulent tout faire pour s’assurer que le tiers d’inflation (en Europe) qui ne provient pas de l’énergie et de l’alimentation ne va pas s’emballer »

Patrice Gautry, chef économiste d’UBP


De 1,60 % à 2 % en 2022
La performance moyenne du fonds en euros classique semble se caler sur le taux du Livret A. Guère plus si l’on en croit le cabinet de conseil Facts & Figures, sauf pour les contrats « haut de gamme ». Pour y parvenir, les assureurs mettent la main à la poche, en puisant dans leur provision pour participation aux bénéfices dont le stock moyen se situerait à 5 % en 2021.


26 septembre

Le projet de loi de Finances (PLF) pour 2023 sera présenté le 26 septembre en Conseil des ministres avant d'être discuté à l'Assemblée nationale et au Sénat.


-42,3 %
Catastrophique. Au deuxième trimestre 2022, le logement neuf poursuit son chemin de croix. Selon la Fédération des promoteurs immobiliers (FPI), la baisse des ventes en bloc avoisine les 50 %. En baisse de 16,8 %, les ventes au détail ont vu leur chute enrayée grâce aux réservations des propriétaires occupants (-8,2 %, contre -25,9 % pour les investisseurs).


PER, une progression hors pair

L’effet de base joue à plein ! Le plan d’épargne retraite (PER) assurantiel ne cesse de faire des adeptes et affiche des progressions à deux chiffres. La fédération France Assureurs récense 57.200 nouveaux assurés en juillet 2022, soit une croissance de 21 % par rapport à la même période en 2021. Auxquels s’ajoutent 20.900 bénéficiaires d’anciens contrats qui ont transféré ces derniers vers un nouveau PER. Au total, le marché des PER commercialisés par les entreprises d’assurances enregistre sur le mois 78.100 assurés supplémentaires et un peu plus de 1 milliard d’euros de versements.


Du mieux !

L’Insee a refait ses calculs. La croissance du PIB devrait atteindre 2,6 % cette année et l'inflation, 5,3 % en moyenne annuelle. C’est mieux qu’au début de l’été où l'Institut tablait sur une croissance économique de 2,3 % et une inflation de 5,5 %.


8,4 milliards d’euros

Epargne dopée

La Fédération bancaire française a sa part dans la préservation du pouvoir d’achat des Français. Elle a rappelé que le relèvement des taux publiés au 1er août 2022 sur les Livrets A, Livrets de développement durable et solidaire (2 %) et sur les LEP (4,6 %) représentent un gain de pouvoir d’achat pour les Français de 8,4 milliards d’euros par an. Pris dans le détail, les gains apparaissent plus modestes. Sur la base des encours moyens par détenteurs des Livrets A par exemple, le supplément de pouvoir d’achat pour les épargnants qui en sont détenteurs est de 87 euros par an.


Chassé-croisé...
La diversification fait son chemin. Selon les chiffres de France Assureurs pour l’assurance-vie, la part des cotisations en unités de compte (UC) a crû de 6 % en juillet depuis le début de l’année… tandis que celle des fonds en euros a baissé de 3 %. En chiffres, le grignotage a porté les UC à 36,1 milliards d’euros cumulé, contre 52,3 milliards pour le fonds en euros.


La démographie influence les investisseurs

Pas un pli. Selon 95 % des investisseurs, les changements démographiques auront une incidence sur l'allocation d'actifs au cours des dix prochaines années. Dans le détail, ils sont 35 % à y croire beaucoup et 60 % à le penser un peu. On notera qu’au cours des trois dernières années en Europe (voir le graphique), pour 22 %, les changements démographiques n'ont pas du tout influencé les choix et les recommandations en matière d’allocation d’actifs. Et pour 63 %, beaucoup. A l’évidence, aux Etats-Unis, on y a moins cru...


1.198 euros

La hausse des loyers ralentit dans la capitale. Mais ils n’en restent pas moins très élevés. A Paris, un locataire devra désormais dépenser 1.198 euros en moyenne en loyer, soit 24,1 euros/m². A peine moins qu’en 2020, si l’on en croit l’Observatoire des loyers parisiens.


7 octobre  
C'est la date limite pour faire acte de candidature auprès de l’Autorité des marchés financiers*, qui procède au renouvellement de la Commission Climat et Finance Durable mi-octobre. La commission sera composée de personnes sélectionnées pour leur expertise et leur représentativité et membres de la société civile.
(*) financedurable@amf-france.org


-15 %
C'est la baisse de l'encours de fonds de droit français à fin août depuis janvier. Pour atteindre 815 milliards d'euros.


En librairie

Conseillère en gestion de patrimoine, Pascale Baussant n’en est pas à son premier livre pour interpeller les épargnants sur le climat. Agir pour le climat avec son épargne, dont la totalité des droits sera reversée à l’association 1 % pour la Planète, rappelle que le premier poste d’émissions de CO2 d’un foyer n’est autre que son épargne. Trois mille euros déposés sur un compte courant dans une banque française classique pendant un an pollue autant qu’un vol Paris–New York. De façon indirecte, bien sûr. L’épargne est un angle mort de l’action climatique, et pourtant son impact peut être considérable. Le livre fait le tour des solutions possibles avec, en ligne de mire, le développement durable. Sur ce sujet brûlant, épargnants, CGP, étudiants trouveront les éléments pour convaincre et se convaincre s’il en était encore besoin.

Éditions EMS, 15 euros.


« Le risque que des ventes forcées de fonds d'investissement amplifient une correction du marché reste élevé, dans un contexte de faibles réserves de liquidités. »

Luis de Guindos, vice-président de la Banque centrale européenne