Covid-19 et gestion du risque de crédit

Par David Cassonnet, directeur business development et expert en systèmes financiers chez ActiveViam
Il est devenu urgent de remplacer des outils d’analyse de risque devenus obsolètes
David Cassonnet, directeur business development et expert en systèmes financiers chez ActiveViam

Optimiser leur capital est l’un des objectifs majeurs des banques et organismes de crédit. La bonne gestion du risque de crédit a un impact fort sur cette finalité. Entre la crise sanitaire du Covid-19 qui augmente l’incertitude sur les probabilités de défaut, et la norme IFRS 9 qui complexifie l’exigence de rigueur opérationnelle, toutes les banques et organismes de crédit doivent accélérer leur transformation, sous peine de voir leurs outils actuels ne plus suffire pour prendre les bonnes décisions dans des délais accélérés.