La création du contrat d’assurance vie euro-croissance n’a « pas de quoi émouvoir »

Sur son blog de l’Agefi, Romain Durand, Directeur general d’Actuaris International, cabinet d'actuariat, rappelle notamment que lors des rencontres parlementaires de l'épargne, Bernard Spitz a « déclaré que l'euro croissance serait la "plus importante réforme de l'assurance vie depuis des années". Pour les plus anciens dans ce secteur, pas de quoi émouvoir qui que ce soit, toutes les réformes petites ou grandes de l'assurance vie ont été décrites à leur tour comme "la plus importante réforme", la "mère des réformes" ».

Au sujet de ce nouveau support, il avance qu’il « faut plutôt en faire un nouveau contrat Madelin, exemple de succès fondé sur des principes évidents : fort avantage fiscal, simplicité de l'instruction fiscale initiale, adaptation aux demandes d'une cible clairement identifiée ».