Assurance vie en déshérence, AXA France en appelle à ses retraités pour mener à bien le projet O’Connor

"O’Connor" pour "Objectif contrats non réglés", tel est le nom du programme interne élaboré par AXA France pour remédier à la situation des contrats d’assurance vie en déshérence.

Sollicité sur ce sujet, l’assureur a fait savoir - concernant le traitement des contrats non-réglés à leurs bénéficiaires - qu’il a versé "en très grande partie aux assurés et ayant droits les capitaux, mais du fait des événements de la vie (comme les changements d’adresse, l’évolution du nom de jeune fille en nom marital, les décès sans ayants droit clairement mentionnés), il en résulte dans certains cas la perte du lien avec le client ou le(s) bénéficiaire(s)".

C’est la raison pour laquelle AXA France nous a expliqué avoir décidé de lancer une action mobilisant les collaborateurs et mettant à contribution les réseaux de distribution. Il est également annoncé "l’exploitation des archives et moyens informatiques", et fait état de "l'expérimentation d'un plan media dans les régions Nord Pas de Calais et PACA".

La compagnie reconnaît par ailleurs avoir proposé "à certains retraités d’AXA France, spécialistes de ces contrats et anciens managers, de renforcer les équipes".

O’Connor recherche un autre objectif : "établir les conditions de mise en œuvre des mesures de pérennisation qui permettront de limiter la reproduction de stock de contrats non réglés, en travaillant à la fois sur le système d’informations, les processus métiers, et la sensibilisation des réseaux"