Assurance vie

Vie plus lance un contrat dédié aux CGP

La filiale de Suravenir s'allie au groupement de CGP Magnacarta pour le lancement d'Habeo Patrimoine.
Bernard Le Bras, président du directoire de Suravenir

Vie Plus, filière de Suravenir dédiée aux conseillers en gestion de patrimoine (CGP) et Magnacarta, groupement de cabinets en gestion de patrimoine, ont annoncé vendredi 24 avril le lancement d'un nouveau contrat d’assurance-vie multisupports : Habeo Patrimoine. Magnacarta proposera cette nouvelle offre à l’ensemble de ses cabinets en gestion de patrimoine répartis sur toute la France.

Le nouveau contrat propose en gestion libre plus de 1.000 unités de compte et cinq options de gestion. Dix sociétés de gestion sont également au choix dans le cadre des mandats d'arbitrages parmi lesquels Suravenir met en avant sa gamme "Conviction" composée de 9 profils thématiques proposés par 9 sociétés de gestion différentes. Chaque profil correspond un thème de gestion et se positionne sur une échelle de risque (1).

Caractéristiques du contrat :
- Versement initial : 500 euros
- Versement libre : 1000 euros
-  Versements programmés : 100 euros/mois, 300 euros/trimestre, 600 euros/semestre ou 1000 euros/an
- Frais annuels de gestion sur le compartiment en mandat d’arbitrage : 0, 80% pour le fonds en euro et 1,58% pour les unités de compte
- Frais d’arbitrage entre compartiments : 0,80% des montants arbitrés

« La gamme Conviction est une gamme thématique qui rend concret l’investissement des clients et donne ainsi du sens à leur épargne. Ma conviction aujourd’hui est que l’avenir de l’assurance-vie passera par le mandat d’arbitrage », insiste dans un communiqué Bernard Le Bras, président du directoire de Suravenir. 

Habeo Patrimoine dispose également de l'expertise d'une dixième société de gestion : Dôm Finance. La société, qui appartient au groupe Burrus (auquel appartient également Magnacarta) propose en exculisivité pour ce contrat, 3 mandats d’arbitrage (Everest / Mont-Blanc / Mont-Fort). Ces derniers ont été choisis par Magnacarta. Ils visent toutes les classes d’actifs et zones géographiques et appliquent le processus de gestion de Dôm Finance baptisé « cognitif Alpha ». Ce processus est composé de deux approches : un filtre gestion du risque et de la performance sur la sélection des supports d’investissement et un filtre transversal basé sur la finance comportementale.

Le profil Everest a une exposition aux actions allant de 60 % à 100 %. L’horizon de placement conseillé est de 8 ans minimum avec une échelle de risque : 5 à 7. 

Le profil Mont Blanc a une exposition aux actions variant de 50 % à 90 %. L’horizon de placement conseillé est de 5 ans minimum avec une échelle de risque : 4 à 6.

Le profil Mont Fort a une exposition aux actions de 25 % à 75 %. L’horizon de placement conseillé est de 5 ans minimum avec une échelle de risque : 3 à 5.

(1) L’indice indiqué sur cette échelle est l’Indicateur Synthétique de Risque et de Performance (ou SRRI), indice basé de façon standard sur la volatilité sur 5 ans des fonds investis au sein des profils. Cet indice est compris entre 1 (risque le moins élevé) et 7 (risque le plus élevé).