Une assurance vie exempte de toute limite théorique

Aujourd’hui, l’accroissement du pouvoir d’achat d’un capital sur la longue durée est conditionné à une prise de risque
L’assurance vie constitue clairement l’outil le plus efficient à disposition pour valoriser, consommer et transmettre ce capital
DR, Philippe Baillot, professeur-associé à Paris II

L’assurance vie représente plus de 50 % du flux et du stock de l’épargne financière des ménages. Cette appétence conduit à s’interroger sur la part d’un patrimoine qu’elle peut représenter : sa totalité !

Cette assertion doit naturellement être démontrée sur les plans financier, juridique et fiscal.