Les grandes espérances de l’eurocroissance

Après une année d’accalmie sur les marchés financiers et sur le front de la collecte, les performances des fonds en euros apparaissent honorables sur l’exercice 2013
Ces rendements encore attractifs sur le support sécuritaire qui continue de capter plus de 80 % des primes ne doivent pas décourager les assurés à tenter le pari du futur fonds croissance

Dans l’univers de l’assurance vie, les observateurs avertis scrutent la constellation des taux de rendement des fonds en euros dont les évolutions dépendent non seulement des générations de contrats – il y a ceux qui vivent encore et ceux qui meurent lentement faute d’être alimentés –, mais aussi de l’application de frais de gestion différenciés selon les formules et les réseaux, ou encore de la part des supports en unités de compte que l’assuré est prêt à supporter.