Les chocs de marché mettent les portefeuilles des assureurs sous pression

Alexandre Garabedian
Le rebond des taux se conjugue au krach actions et à l'écartement des spreads.
(Max Pixel)

Pour les assureurs, la donne financière se complique. Si le secteur fait valoir que les pertes économiques liées à la pandémie de coronavirus ne se traduisent pas forcément en pertes assurées, les turbulences de marché, en revanche, mettent à mal les portefeuilles d’investissement, et notamment celui des compagnies vie. Au krach des marchés actions, s’ajoute l’écartement des spreads de crédit sur les dettes d’entreprise, et, plus gênant encore, la volatilité des rendements des emprunts d’Etat.