Les assureurs sont appelés à renoncer à leurs dividendes

Amélie Laurin
A quelques exceptions près comme les français Coface et CNP Assurances, les compagnies européennes ont maintenu jusque-là leur politique de distribution des bénéfices.
Commission européenne

Après l’injonction de la Banque centrale européenne (BCE) pour les banques de la zone euro vendredi dernier, l’Eiopa hausse elle aussi la voix sur la politique de dividendes des assureurs. L’Autorité européenne des assurances exhorte [‘urges’] «les (ré)assureurs à suspendre temporairement toutes les distributions discrétionnaires de dividende et les rachats d’actions destinés à rémunérer les actionnaires», dans un communiqué publié hier soir.