L'EIOPA repousse la remise de son avis sur Solvabilité 2

Thibaud Vadjoux
L'autorité européenne de contrôle des assureurs veut prendre en compte les effets de la crise sanitaire et économique.

L'EIOPA, l'autorité européenne de contrôle des assureurs et fonds de pension, a décidé de prendre plus de temps avec la Commission européenne « pour prendre en compte l'importance de effets de la crise covid-19 dans la révision de Solvabilité 2 ». L'autorité rendra son avis final sur la révision de la directive en décembre 2020 au lieu de juin. L'EIOPA avait aussi accordé un délai supplémentaire de deux mois aux assureurs pour qu'ils donnent leur avis sur l'évaluation globale d'impact de la révision, au 1er juin 2020.

« Ce nouveau délai permettra une mise à jour de l'évaluation d'impact global en considérant les effets de la pandémie sur les marchés financiers et le secteur de l'assurance et pour prendre en compte l'avis de l'EIOPA », souligne l'autorité qui ne veut pas pour autant repousser trop longtemps la revue de Solvabilité 2 pour s'en saisir comme opportunité dans la crise. Par ailleurs, l'EIOPA va compléter ses informations en collectant entre juillet et mi-septembre 2020 des données pour mieux mesurer les récents effets liés au covid-19 sur la solvabilité des assureurs.

La revue 2020 de Solvabilité 2 portera sur les mesures introduites par la directive Omnibus II concernant les branches longues et doit intégrer des nouvelles mesures sur le calibrage de l’exigence en capital (SCR).